Supernatural 5ème Saison – Lucifer à repasser

31 12 2009

Supernatural

"The road so far…" C’est sur ces mots que débutent tous les épisodes de la cinquième saison des aventures de Dean et Sam Winchester.
Bon, on va éviter les Spoilers mais la quatrième saison s’achevait sur la libération de Lucifer dans le monde et le début de la fin selon Saint Jean.
Nos deux chasseurs de démons se retrouvent donc coincés entre les Anges et les Démons dans une guerre fratricide.
Et comme chacun des deux frères (dont le papa est joué par Jeffrey Dean Morgan) est le symbole microcosmique des enjeux macrocosmiques… ils se tirent la bourre ! (Même Paris Hilton va en subir les conséquences !.. Bon j’avais dit pas de Spoilers!)
Les scénaristes sont des malins et ils s’amusent beaucoup avec la "mythologie" mise en place pendant les quatre précédentes saisons.
Connaissez vous beaucoup de série ou les héros visitent leur propre convention et son confrontés à leurs fans surjouant leurs moindres tics ?
Mise en abime hilarante, depuis que nos héros ont découvert qu’un type avait sorti toutes leurs aventures dans le commerce !
(naturellement tout se tient, il suffit de voir l’épisodes génial "Le Prophète" dans la saison quatre…)
Connaissez vous beaucoup de séries où les héros se retrouvent en train de visiter les autres show TV, quitte à aussi jouer dans les pauses publicitaires et à faire un médicament contre l’herpès génital ? A part dans "That 70′s Show" et quelques épisodes des X-Files, on a rarement vu de dérapages aussi bien contrôlés. Revisiter Supernatural façon sitcom, Grace Anatomy ou encore en parodie des Experts à Miami est une friandise qui permet aussi aux auteurs de la série de se remettre en question et de se moquer de leurs propres clichés ! Le pool d’auteurs supervisé par McG (le réalisateur de Terminator Salvation) s’en donne à coeur joie et ils ne se prennent pas au sérieux dans une situation générale pour le moins spectaculaire et dramatique… En bonus comme ce sont tous aussi des cinéphiles, des petites perles sont disséminés ça et là tant au niveau des situations que des dialogues.

Non, vraiment, Supernatural est de la bonne câme télévisuelle porté par une équipe de créatifs et un cast de haute volée qui n’hésitent pas à secouer les fondations de la série. Dans la lignée des série de Joss Whedon (Buffy, Angel, Firefly, Dollhouse) Supernatural a toujours été une série "tongue in the cheek", les protagonistes sont à la fois cools et radicaux (comme si John Carpenter venait y trainer ses gêtres) et tous bénéficient de fantastiques dialogues, du grand art.
La qualité est donc assurée à chaque épisode, ce qui est une gageure et c’est sans doute ce qui permet à la série de tenir la route depuis si longtemps.

Supernatural
Sam Winchester et Dean Winchester








Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.