La Vague: Alarm !

18 04 2009

La Vague

"Die Welle", "la Vague" se passe en Allemagne, de nos jours. Dans le cadre d’un atelier, un professeur de lycée propose à ses élèves une expérience visant à leur expliquer le fonctionnement d’un régime totalitaire. Commence alors un jeu de rôle grandeur nature où l’enthousiasme et la jeunesse vont créer un fétide cocktail …
Dommage car dans sa forme, ce film pèche un peu par son absence de finesse dans le propos. On a l’impression d’une belle mécanique inexorable au niveau montage, jeu des acteurs et prise de vue mais niveau scénaristique c’est du déjà vue. Pourtant Dennis Gansel, jeune auteur réalisateur, n’est pas manchot mais simplement il traite son propos avec la finesse d’une fanfare jouant du Depeche Mode et ce qui auraient pu être "Enjoy The Silence" se retrouve noyé sous des coups de grosse caisse à contre temps. Rien que l’affiche…limite mensongère et… lourdingue.

La Vague

En revanche en ce qui concerne le fond, ce film est passionnant. Autant grâce au charisme du leader/mentor (le professeur joué par Jurgen Vogel) que grâce à tous ces jeunes acteurs débordant de passion et d’énergie pour leurs personnages. Des piles atomiques prêtent à se mettre au service d’un "monde meilleur" via une pensée unique. L’absence de sagesse et de vécu les font manipulables et féroces une fois que la séduction a œuvré.

La Vague

Ah la pensée unique… N’est ce pas là le danger permanent auquel nous somme soumis en permanence ? Les uniformes sont aussi dans la rue… les sigles, les clans, les signes de reconnaissance. Il est tellement facile de hurler dans et avec la masse. D’aimer les mêmes choses, simplement pour "être ensemble" et sentir cette vague nous submerger.
La Vague: un film à voir, vraiment pour ce qu’il signifie. C’est une histoire vraie qui a inspiré le roman de Todd Strasser, “La Vague”, qui est, depuis vingt ans, un classique de la littérature de jeunesse et qui figure toujours au programme de nombreuses écoles allemandes.

La Vague

Saint Exupery disait "Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis."
Alors au lieu de hurler avec les loups… Enjoy the Silence…

La Vague

About these ads

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: