Crank 2 High Voltage: Hyper Tension 2 Chargé à Bloc !

15 04 2009

Crank 2

Pour ceux qui n’ont pas vu "Crank" ("Hyper Tension" après moliérisation distriburiale aigüe), disons que ce petit "action buster", digne d’être produit par Bob Rodriguez pour sa série Grindhouse, était on ne peut plus jubilatoire à suivre tout du long. Mise en scène efficace, grand angle à foison, personnages grandiloquents et final imparable. Des cinéastes se font plaisirs en toute liberté pour nous servir un bon moment avec en prime un bon arrière gout de "Revienzy"
Le pitch du "1": si le taux d’adrénaline du héros tombait dans les choux: il mourrait. C’est presque un remake de Speed, le genre de film, lorsqu’il ébouriffe son poil d’humour, devient un vrai Pop Corn Movie Trash.

Crank 2Le coeur sur la main et la magie de la suggestion cinématographique…

La suite Crank 2 High Voltage (sortie le 17 avril aux US) reprend immédiatement à la fin du premier film. Après le clin d’oeil. La mafia chinoise récupère le corps du héros et décide de le disperser façon puzzle ou plutôt d’en faire des pièces détachées pour les revendre. Ils commencent par le coeur. Là, le héros se réveille (a-t-il été jamais endormi pendant l’opération ?) et tout naturellement tatanne à tout va. Bref, il ne se laisse pas faire… Naturellement le coeur qu’il a dans la poitrine est une machine qui a besoin d’être rechargée toutes les heures.
Le voilà en quête de son palpitant, façon FPS, il ne va pas faire dans la dentelle. Alternant recharge sauvage de son coeur (batterie de voiture, Tazer, allume cigare…)

Crank 2The Crying Game II ?

Rien que la bande d’annonce procure ce sourire idiot qu’on a pu avoir en regardant celle de "Machette" le vrai faux film de Robert Rodriguez avec le grand Danny Trejo. Bref, c’est politiquement incorrecte, ça ne se prend pas au sérieux… Comme le 1 mais avec plus de moyen ! En plus c’est le même duo d’auteurs réalisateurs aux manettes: Mark Neveldine et Brian Taylor !  Ca risque de dépoter sec, sans prise de tête mais avec une constance dans l’inélégance glandouilleuse façon California Nightmares avec de vrais morceaux de David Carradine grimé en vieux chinois dedans.

Mark Neveldine et Brian Taylor pourraient bien nous servir un plat qui se mange froid avec beaucoup de chili et sans prendre de pincettes.


Crank 2 CLIQUEZ SUR LA TETE DE JASON POUR ALLER VOIR LES TRAILERS

Crank 2

Allez, attention au retour de manivelle…. ("crank" en Anglais)!

About these ads

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: